PQcc labs - nouvelles

Aller au contenu | Aller au menu | Signaler un bug | PutifBoard | Aller à la recherche

lundi 14 novembre 2016

GNU est mort, BSD est partout. Pour une éthique informatique 1/3

Démarrée en 1984, mais ayant réellement décollée fin des années 1990-début 2000, la révolution du logiciel libre est maintenant terminée. Les figures de proues de l'époque représentant les 2 courants majeurs — la vision politicienne et humaniste représentée par la FSF et son gourou RMS et l'axe plus technocentré et libéral que nous nommerons l'axe Torvalds/BSD — se sont dilués alors que grossisait le volume de code disponible.

Comme toutes les révolutions, l'arrivée des logiciels libres est terminée. Comme toutes innovations technologiques, elle a été maintenant dépassée et comme tous les projets politiques, elle a failli à tenir ses promesses, fait quelques déçus et a mutée.

L'ambition de ce texte en 3 parties est d'abord d'acter la fin de la révolution. Ce fait permettant ensuite d'établir un bilan rétrospectif et un état des lieux décomplexé avec pour l'objectif est d'en tirer les pistes d'une éthique d'une informatique respectueuse.

Lire la suite

dimanche 13 novembre 2016

planète internet

Il faut partir du principe qu'il est temps d'arrêter de penser Internet comme étant du virtuel, et qu'il existerait un "réel" car il n'y a pas plus réel que le réseau des réseaux.

Lire la suite

vendredi 21 mai 2010

MAGNIFICO

AMICHE MOULUSQUE Pour éviter des forks de ouf sur le script d'axel, veuillez accueillir http://github.com/grid42/putifboard dans vos bookmarks.

Lire la suite

mardi 26 janvier 2010

Le logiciel libre est-il méritocratique ?

Je pars de cette définition :

<code> La méritocratie est un système où les privilèges et le pouvoir sont obtenus par le mérite. Celui-ci est basé sur la reconnaissance de la valeur d'expérience, les qualités, les vertus... La méritocratie a pour fondement l'égalité des chances, la liberté individuelle et la reconnaissance de la "réussite". </code>

Ça correspond aujourd'hui à un projet libre comme le noyau Linux ou KDE et pas mal d'autres. Après, certain projet ont une approche plus totalitaire (un dictamoule, et des grouillots). C'est pour cela qu'il est ridicule de parler de "la communauté du logiciel libre", l'ensemble des personnes faisant un logiciel libre ne forme pas un ensemble homogène. Il y a des communautés, une communauté regroupée autour d'un code source commun.

Le projet GNU permet (permettait) à plusieurs communautés de se regrouper pour travailler à un idéal commun (GNU), mais avec la professionnalisation du logiciel libre, le projet GNU n'est plus un objectif pour beaucoup de développeurs de logiciel libre.

mardi 18 août 2009

Le principe de Peter (L. J. Peter et R. Hull)

Le "principe de Peter" édition Poche. ou la démonstration que chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence.

J'ai acheté le livre, parce que la couverture avec un petit thermomètre m'a attiré et le prix "3,33 euro" a fini de me convaincre.

Lire la suite

dimanche 8 février 2009

Changement de cap

Voilà. PQcc ne sera pas un coin coin. Pourquoi ? parce que le marché est saturé.

Mais que va devenir le site ?

Lire la suite

vendredi 19 septembre 2008

I AM BACK & ca va skier

Noël approche, Je suis de retour.

Lire la suite

mercredi 26 décembre 2007

Joyeux noël

Voilà, le décompte est terminé. Le coin coin que vous attendez tous est disponible...

Lire la suite

dimanche 25 novembre 2007

beta testeur

La "PQcc entertainement compagny" est à la recherche de béta testeur. Ne ratez pas l'occasion de tester en avant première le magnifique produit qui va déchirer DTC.

Lire la suite

mercredi 15 août 2007

L'adresse du fil RSS a changé

L'adresse du fil RSS a changé, ca sera pour moi plus pratique à utiliser que des modifications à la main.

Lire la suite

Soyez le premier

Soyez le premier à tester PQcc. En vous inscrivant à ce flux, vous serez les premiers prévenus pour la grande sortie officielle. Devenez-même les bétas testeurs des versions alpha.

Lire la suite

Le compte à rebours

Ca y est, le décompte est parti.

Lire la suite