Internet est partout. Il est vital de se faire à l'idée : Il n'y a plus la séparation initiale entre espace physique et l'espace virtuel qui existait jadis (quand on allait sur les autoroutes de l'information). Il n'y a pas d'un coté une vie numérique et de l'autre coté une vie IRL.

L'un est inclus dans l'autre et inversement. Les interactions entre ces 2 mondes - qui sont exponentielles - n'ont plus rien de virtuelle, et les conséquences sont bien réelles.

Ainsi est très réelle la place de train que l'on réserve sur le réseau. Réel est l'impact et les conséquences de la consommation d'énergie nécessaire au fonctionnement et à la connexion des milliards d'appareils.

Réel est le drone qui détruit une cible sur un théâtre de guerre. En quelques années, le réseau s'est mis à rythmer nos vies, accompagner, remplacer nos déplacements. Parfois il remplace, il contrôle, il espionne, voir commande nos destinées.

Même sans utiliser directement un ordinateur. Le réseau capte un trajet, un passage, une intention. Une action est captée, analysée ou influencée par le réseau.

Donc, oui, il n'y a pas 2 espaces, mais uniquement un seul espace. Nous sommes sur la planète Internet.