C'est un bel article mais qui oublie une parti essentielle du débat.

C'est le réel malaise des Français, vis à vis d'une immigration africaines et maghrébine. La réciproque est aussi vraie.

Il y a surement une multitude de raisons: - Les contentieux post-coloniaux ne sont pas réglé. - Un débat sur l'identité nationale totalement politisé - Un racisme anti-français assumé par une partie - Un racisme anti-musulman assumé aussi. - la non assimilation des générations nées en France au profit d'une intégration bâtarde. (ni français, ni algérien) - Le regain de l'islam joue un rôle. Par son rôle politique et par ces contraintes qui sont en décalage avec le rythme d'une société Française. - Les crises depuis 30 ans et le chômage ont aussi un rôle important.

Mais la réalité, est là. Il y a un malaise réel. Un malaise accentué par le fait qu'il est aujourd'hui bien caché par les médias et les politiques sous une tonne de politiquement correct et de dénis de réalité. - On cache les statistiques réelles de l'immigration. - On stigmatise les populations - Radicalisation des discours - Echec des politiques de la ville depuis 30 ans. - L'anti-racisme ne permet pas d'aborder des questions importantes du vivre ensemble. - L'émotivité assumé des médias fait qu'il n'existe plus de voix raisonnables à écouter.

Et tant que ces malaises ne seront pas traités, les provocations des 2 cotés augmenteront.

Une grande partie de la population Française assiste à l'opposition des 2 clans, à une dégradation de la situation, tout en espérant qu'un jour une voie médiane puisse être trouvée.