Je pars de cette définition :

<code> La méritocratie est un système où les privilèges et le pouvoir sont obtenus par le mérite. Celui-ci est basé sur la reconnaissance de la valeur d'expérience, les qualités, les vertus... La méritocratie a pour fondement l'égalité des chances, la liberté individuelle et la reconnaissance de la "réussite". </code>

Ça correspond aujourd'hui à un projet libre comme le noyau Linux ou KDE et pas mal d'autres. Après, certain projet ont une approche plus totalitaire (un dictamoule, et des grouillots). C'est pour cela qu'il est ridicule de parler de "la communauté du logiciel libre", l'ensemble des personnes faisant un logiciel libre ne forme pas un ensemble homogène. Il y a des communautés, une communauté regroupée autour d'un code source commun.

Le projet GNU permet (permettait) à plusieurs communautés de se regrouper pour travailler à un idéal commun (GNU), mais avec la professionnalisation du logiciel libre, le projet GNU n'est plus un objectif pour beaucoup de développeurs de logiciel libre.